DriiveMe, Hiflow : J’ai testé la location de voiture à 1 euro

1-euro

La location de véhicule en aller simple pour 1 €, assurance comprise, trop beau pour être vrai ?

Les loueurs de véhicules ont parfois besoin de rapatrier des véhicules. Plusieurs sites  comme HiFlow Rent (anciennement Luckyloc), DriiveMe ou Europcar vous proposent de le faire à leur place, pour 1 €. J’ai testé le service 4 fois. Conclusion : C’est un très bon plan pour le portefeuille avec des centaines d’euros économisés. Mais attention, tout n’est pas bien expliqué avant le jour J. Voici donc ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Sommaire :

1. Optimiser ses chances de trouver une location à 1 €

  • Faites vos recherches sur DriiveMe et éventuellement HiFlowRent.
    Si le premier compte beaucoup plus d’offres, le second travaille avec des acteurs différents. Vous aurez ainsi couvert 99% des offres disponibles en France.
  • Créez-vous des alertes sur vos trajets préférés.
    Certaines offres (par exemple Paris-Bordeaux) sont fréquentes mais partent très vite. L’alerte permet de réagir rapidement. Cela permet même à LuckyLoc et DriiveMe de chercher des offres spécialement pour vous.
  • Pour augmenter vos chances, créez des alertes sur des villes et des dates proches de votre besoin
  • Il est possible de proposer des contre-offre sur DriiveMe, mais je n’ai jamais eu de réponse positive..

2. Confirmations : 500 € économisés et service client réactif

Economies importantes : Sur mon premier trajet, j’ai économisé plus de 500 € sur le prix de la location classique (Hertz, Europcar, Avis, etc.) pour mon aller simple Paris > Pau, juste sur le prix de la location (j’ai évidemment payé l’essence et les péages).

Un service client réactif : J’appelle, j’ai tout de suite quelqu’un au bout du fil qui essaie de répondre de façon pragmatique, même si ce n’était pas toujours de manière très compréhensive (cf. plus bas).

3. Surprises : horaires, éloignement et accueil

Horaires parfois strictes : Attention, les horaires de prise et de remise de véhicule sont parfois des horaires strictes, et non des horaires limites de remise ! Par exemple, si j’indique que l’horaire de remise est à 17h00. Si j’arrive vers 15h00 à mon point d’arrivée, il est possible que je doive attendre jusqu’à 17h00 ! Sur ce point, la souplesse des agences classiques est souvent plus pratique.

Conseil : Une fois votre trajet commandé, n’hésitez pas à contacter les garages ou parking directement pour savoir si aménager votre horaire.

Lieux de prise ou de remise éloignés : Le lieu de ma 1ère prise du véhicule était assez éloigné de la métropole parisienne (Les Ulys). Par rapport à une location habituelle, chercher le véhicule (transport en commun pour rejoindre l’agence + trajet au volant pour revenir chez moi) m’a tout de même demandé 1h30 de plus que pour atteindre une agence classique à proximité.

Service variable  : La location de véhicule n’est pas parfois pas le métier des gens qui vous remettent le véhicule : gardien de parking, concessionnaire automobile, garage… Vous êtes docn rarement accompagné comme chez un loueur professionnel. Mais je n’ai jamais rencontré de désagrément. Un fois un concessionnaire m’a même tout bien expliqué et m’a même réglé mon GPS !

4. Déceptions

1. Un autre véhicule
Cela ne vous arrivera très probablement pas (c’est un cas très rare, aussi rencontré chez DriiveMe), le véhicule n’était pas le même que celui que j’avais commandé : une citadine au lieu du 4×4 prévu.
A vrai dire, cela m’était déjà arrivé dans une agence de location classique, mais l’agence m’avait proposé plusieurs véhicules, avec des capacités de chargement proches du véhicule commandé…
A noter que LuckyLoc – devenu HiFlow Location – a fait un geste commercial de 20 € pour compenser ce désagrément.

2. Un service client pas toujours compréhensif
Lorsque j’ai expliqué le problème à mon interlocuteur de LuckyLoc, il m’a immédiatement dit que je pouvais refuser le véhicule alternatif et que je recevrez 50 € en dédommagement. Par rapport aux conséquences de l’annulation d’un déménagement de plus 800 km, ce rappel des règles de la location était assez maladroit.
Un détail comparé à l’économie réalisée, mais j’attendais d’une petite entreprise « à taille humaine » plus d’écoute sur les problèmes et soucis du client.

5. Les loueurs classiques s’y mettent aussi

Europcar Oneway, Sixt Oneway, Hertz One, etc.

Europcar, Sixt et d’autres ont lancé leur propre service de location à 1 euro sur aller simple, souvent appelé OneWay. Pour l’instant il y a peu d’offres. Par exemple Europcar a surtout des offres autour de Lyon.

Dans l’ensemble, peu de chance que vous y trouviez donc le véhicule pour le bon trajet à la bonne date.

Rent&Drop : spécialiste de l’utilitaire en aller simple, mais pas très fiable

Il n’est pas à 1 € (comptez par exemple 395 € pour un Paris-Bordeaux), mais c’est un spécialiste du l’utilitaire en aller simple.

Attention, nous avons eu connnaissance de Rent&Drop via un négatif commentaire laissé sur cet article. Il est malheureusement corroboré par de nombreux messages sur le forum 60 millions de consommateurs.

6. Autres solutions pour voyager à prix réduit

Si les bons plans de transport  vous intéressent :

  • Certains covoiturages vont plus vite que le train.
  • Essayer l’assistant Le Même en Mieux : il vous aide à voyager moins cher (train, avion, covoiturage, bateau…) et améliorer vos achats sur le web (services internet, vêtements, café, etc.) en qualité, prix et éthique.Mieux que Opodo

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée.